"Chaque semaine, Salsanueva délivre des conseils, des explications et des bons plans pour vous familiariser avec le milieu latino. Nous nous efforçons de répondre à toutes vos interrogations sous forme d'articles ludiques. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez une ou des questions qui pourraient faire l'objet d'un sujet. Bonne lecture !"

Salsa, bachata, kizomba : que penser des cours avant soirée ?

Des soirées SBK, en veux-tu en voilà ! Généralement, les soirées sont précédées de cours débutants et/ou intermédiaires. Les prix sont alléchants. Pour seulement 10€, vous pouvez bénéficier de deux cours consécutifs, suivis de 5 à 6 heures de social.
C’est bien connu, quand les prix sont au plus bas, il y a foule ! Certains ne voient que par les cours avant soirée pour s’initier et maîtriser la danse de leur choix.
Est-ce la bonne stratégie ? Les cours avant soirée se suffisent-ils ? On tente d’y voir plus clair.

 



Cours avant soirée : de sacrés points positifs !


Les cours avant soirée sont un merveilleux moyen de se familiariser avec l’ambiance latino. On se trouve dans le même lieu que la soirée qui va débuter dans quelques instants, on a le temps de s’acclimater, de prendre ses marques, d’apprivoiser l’espace et le son. Pour les débutants, c’est une aubaine ! Quand on s’initie dans une ambiance festive, on est animé par un certain engouement. On se sent en République Dominicaine, alors on joue le jeu à fond !
Le plus gros avantage de prendre des cours avant soirée est l’effet brise-glace procuré par la danse à deux. On apprend des passes avec des élèves que l’on reverra quelques heures plus tard lors de la soirée. Cela rassure et on a tout de suite moins de mal à aller vers les personnes avec lesquelles on a déjà partagé un moment. Super pour les personnes réservées qui ont peur de passer à l’action et peur d’être jugées !

Cours avant soirée : oui mais… en complément !


Les cours avant soirée sont malgré tout limités. Contrairement aux écoles de danses, il manque un cadre. Et vous n’êtes pas sans savoir que toute progression, peu importe le domaine, nécessite ce fameux cadre. Qu’entendons-nous par « manque de cadre » ? Cela peut se définir par l’absence de parquet, le manque d’espace, le manque de miroir. Mais surtout : le manque de suivi.
En effet, il n’y a pas d’adhérents à proprement parlé. Il s’agit de personnes qui se rendent de manière aléatoire à des cours. Une école de danse a pour vocation de faire évoluer ses cours de semaine en semaine. En Septembre, le cours intermédiaire n’est pas aussi poussé qu’au mois de Juin. Les élèves ont fait preuve de régularité durant toute l’année et ont vu leur niveau s’élever.

Les cours avant soirée ont plutôt pour objectif d’intégrer les novices dans l’univers latino. Dans le cadre des soirées, les amateurs ont une motivation ponctuelle et contextuelle. À l’école, les élèves font le choix de s’impliquer et de progresser sur la base d’une pratique régulière, et donc, porteuse de résultats.


Le combo parfait ? Mêler cours avant soirée pour s’imprégner de l’ambiance festive et cours dans une école pour devenir un warrior des danses latines !
On ne peut pas gravir le mont blanc juste avec des vidéos YouTube qui donne 2/3 conseils pour survivre en montagne. En revanche, on peut le gravir après un entraînement poussé aux côtés de spécialistes ayant des années d’expérience. Vous comprenez la comparaison ? Les cours avant soirée sont un plus, mais ne constitue pas à eux seuls une base solide. Choisissez votre niveau d’engagement pour atteindre vos objectifs !


Dans notre école, le cours d’essai est à seulement 15€ (remboursés si inscription !). L'occasion rêvée d'intégrer une communauté passionnée et d'apprendre à danser dans une ambiance conviviale. Nous proposons également des cours avant soirée lors de notre soirée hebdo Latin Break (8€ l’entrée pour les non adhérents, 5€ pour les adhérents).


On vous attend nombreux !