La salsa Portoricaine, une danse technique

Cours d'essais ou à l'unité : 15€

Remboursés si inscription le jour même

La salsa portoricaine n'est pas du tout une ancienne forme de musique. Elle est née dans les boîtes de nuit de New York dans les années 50, une évolution de la tradition du Big Band de l'époque.

Contrairement à la salsa cubaine qui est dansée de façon circulaire, la salsa portoricaine est plus linéaire. Elle est d’ailleurs aussi appelé salsa en ligne. A certains moments, les partenaires se lâchent et font des pas libres en jouant avec la musique, tout en gardant une certaine complicité.

La salsa portoricaine n'est pas seulement une forme de danse latine; la musique sur laquelle on danse ce style est un art en soi. La salsa de style new-yorkais ou «salsa dura», un type de salsa portoricaine qui présente des tempos rapides et de longs solos instrumentaux. Cette danse s'inspire du rythme de la musique plutôt que de la mélodie, et les instruments à percussion tels que la clave et la conga sont ce que les danseurs écoutent sur le sol.

La salsa portoricaine n'a jamais été vraiment pure car elle combinait toujours plusieurs sons différents. Ses rythmes chauds, urba, rythmiquement sophistiqués et convaincants, ont fait de la salsa portoricaine la danse la plus jolie et la plus agréable à regarder.