Le Blog

Chaque semaine, Salsanueva délivre des conseils, des explications et des bons plans pour vous familiariser avec le milieu latino.

Pourquoi les danseurs sont-ils radins ?

Pourquoi les danseurs sont-ils radins ?

Les danseurs sont-ils radins ? On a parfois de quoi se poser la question... Prenez connaissance des résultats de notre investigation !

Grande question n’est-ce pas ?!

De nombreuses danseuses laissent entendre que les danseurs ont des oursins dans le porte-monnaie (l’expression la plus représentative qui soit !)

N’avez-vous jamais remarqué une petite différence de galanterie entre les danseurs et les non danseurs ?

On a investigué pour tenter de connaître les raisons d’un tel décalage.  

 

danseurs radins

 

Le besoin d'interaction est déjà assouvi

C’est une raison qui semble évidente. En effet, dans une soirée classique, l’homme va inviter la femme à boire un coup pour la simple et bonne raison qu’il cherche à avoir une interaction avec cette dernière. D’une certaine manière, il achète son attention. L’inviter à boire un verre est le meilleur moyen pour lui montrer un signe d’intérêt et engager une vraie conversation. 

Le danseur, quant à lui, n’a nullement besoin d’inviter qui que ce soit à prendre un verre pour créer du lien avec une femme. L’inviter à partager un moment de sensualité à travers la danse suffit amplement ! Et cerise sur le gâteau : il peut être physiquement très proche, sans que cela paraisse bizarre, ni osé. Vive les danses latines...

 

danseurs radins

 

Les danseurs préfèrent le langage du corps

 

Bien souvent, les danses de couple attirent des profils masculins assez introvertis. Des hommes pour lesquels la parole n’est pas le terrain d’expression favori. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ils trouvent refuge dans la danse. On le sait : la danse commence là où le pouvoir des mots s'arrête...

Les soirées classiques dans un bar, où l’homme est amené à redoubler d’efforts pour échanger avec une belle inconnue ne conviennent pas à tout le monde. Pour certains, le manque de confiance en soi (qui est étroitement lié à la peur du rejet) est trop lourd à porter. 

En soirée salsa, bachata ou encore kizomba, la question ne se pose même pas. C’est le langage du corps qui est le plus sollicité. D’ailleurs, à moins de sortir prendre l’air, on ne s’entend pas tant le volume sonore est élevé. Et oui, quoi de mieux que le bruit pour mettre en sourdine un manque d’assurance ?!



danseurs radins

 

Il y a aussi... les vrais radins !

Arrêtons de leur chercher des excuses. Il y a aussi… les vrais radins ! Oui, vous savez, ceux qui préfèrent boire des mélanges dans des bouteilles en plastique sur le parking d’un festival de salsa/bachata/kizomba plutôt que de consommer sur-place. 

Ou encore, ceux qui arrivent en soirée le sac à dos rempli de bières… Après tout, on ne va tout de même pas au restaurant avec son sandwich ?! Il est évident que lorsqu’on a du mal à sortir de l’argent pour soi-même, le sortir pour une tierce personne paraît trois fois plus douloureux. 

 

 

Mesdames, si vous aimez vous laisser aller au jeu de la séduction autour d’un verre, sachez que le milieu de la salsa, bachata, kizomba n’est pas un milieu qui regorge de gentlemen. Après tout, on ne peut pas tout avoir : le garçon qui sait danser, le garçon super sociable/avenant et le garçon qui ne compte pas !

Rajoutez à cela : le garçon fidèle en amour; et vous signerez un CDI avec le célibat.

 

Parfois, il est conseillé d’en rester à la danse. D’ailleurs, on a écrit un billet de blog à ce sujet : “Sortir avec un danseur de salsa, bachata, kizomba : Une fausse bonne idée ?”

Un article tout aussi divertissant que celui-ci !

Vous aimerez aussi…

Image
STUDIO BLEU - Hall 1
32 rue du Capitaine Marchal 75020 Paris