Le Blog

Chaque semaine, Salsanueva délivre des conseils, des explications et des bons plans pour vous familiariser avec le milieu latino.

La Kizomba

La Kizomba

à la fois méconnue du grand public mais très populaire du milieu afro latino, la Kizomba.

Vous savez ? Cette danse sensuelle et technique tout droit venue d’Afrique et qui berce langoureusement les amoureux des danses de couple.
Mais alors, d’où vient la Kizomba ? Comment a-t-elle réussit à s’implanter au cœur de la capitale Française ?

La naissance de la Kizomba

Tout commence sur le continent Africain, en Angola plus précisément. Un pays lusophone riche en culture où la danse traditionnelle nommée Le Semba est le fruit d’un subtile mélange entre la Samba brésilienne, le Merengue sud américain et la Rumba congolaise. Popularisé dans les années 50, Le Semba rayonne et donne de la joie.

C’est dans les années 80 que Kassav, un groupe de Zouk mondialement connu, vient partager sa musique lors d’un concert en Angola. Musique « suave » d’origine antillaise, les sonorités du zouk inspirent les angolais venus profiter du concert.
La tentation est trop forte, ils commencent à danser leur danse traditionnelle Le Semba sur les rythmes lents et sensuels du zouk.
La Kizomba est née.

Cette danse qui porte le nom de « fête » en Kimbundu, une langue parlée en Angola, a été par la suite très vite appropriée par les artistes et habitants du pays. Les premières musiques créées dépassent les frontières de l’Angola et conquièrent les pays lusophones voisins comme Le Cap Vert ou encore Le Mozambique dans les années 90.

Sans surprise, cette danse qui est également un genre musical, atteint l’Europe à travers le Portugal. « Une sortie fille, une sortie garçon, un marca », la kizomba porteuse de bonne humeur fait son apparition dans l’hexagone entre 2008 et 2009.

Même s’il est compliqué de renseigner officiellement le nom de la personne qui a importé cette danse en France, nous pouvons citer quelques acteurs qui ont joué un rôle majeur à l’implantation et l’évolution de cette danse qui réchauffe les cœurs des parisiens. Nous retiendrons ainsi Tony Pirata, Victor et Cymeone…

Mais alors… l’Urban Kiz c’est quoi ?

À son arrivée en Europe, la Kizomba a connu des évolutions.
Différents artistes, comme par exemple ELJI, n’ont pas hésité à mixer des sonorités plus modernes comme le hip hop ou encore le rap donnant ainsi à la Kizomba un style beaucoup plus urbain.

C’est tout naturellement que la danse a également évolué. D’une position fermée et collée nous sommes passés à une position plus droite et moins en mouvement. De nouveaux steps, portés et breaks ont été apportés créant ainsi un nouveau style beaucoup plus technique qui s’est imposé sur la scène mondiale de la danse: L’URBAN KIZ.

Créée par les Français ENAH LEBON et MOON en 2013, cette danse est aujourd’hui la plus populaire. On la retrouve dans tous les festivals de kizomba, du Luxembourg à Las Vegas en passant par Paris, ville référence de l’Urban Kiz.

Alliant une marche chaloupée à de l’élégance, l’apprentissage de cette danse reste très accessible à tous les âges et permet au plus grand nombre de se l’approprier pour s’amuser en soirée Kizomba.

Ainsi, pour satisfaire tous les goûts, Salsanueva propose l’apprentissage de deux styles de danse, la Kizomba et l’urban kiz.

Alors à vos chaussures et rendez-vous sur les pistes !

Vous aimerez aussi…

Image
STUDIO BLEU - Hall 1
32 rue du Capitaine Marchal 75020 Paris