"Chaque semaine, Salsanueva délivre des conseils, des explications et des bons plans pour vous familiariser avec le milieu latino. Nous nous efforçons de répondre à toutes vos interrogations sous forme d'articles ludiques. N'hésitez pas à nous contacter si vous avez une ou des questions qui pourraient faire l'objet d'un sujet. Bonne lecture !"

Les 5 signes qui trahissent les profs débutants

Les 5 signes qui trahissent les profs débutants

Avant toute chose, il est bon de préciser que “débutant” ne veut pas dire “nul”. 

“Débutant” signifie simplement novice. Lorsque l’on devient professeur de salsa, bachata ou encore kizomba pour la première fois de sa vie, il est assez difficile de se sentir légitime; d’autant plus qu’aucune formation ni diplôme n’est requis pour exercer les danses latines

Lorsqu’une passion prend le chemin de la pédagogie, la transition peut s’avérer brutale. On passe de l’autre côté. C’est à vous de faire passer le bon message, de formuler les bonnes explications, de faire de belles démonstrations et d’être le plus juste possible. C’est vous que les élèves vont regarder avec insistance, c’est vous qui incarnez l’exemple à suivre, le modèle à prendre. Et ce qui est évident pour vous, ne l’est pas pour les autres. 

 

Une chose est sûre : si vous débutez dans l’enseignement de la salsa, bachata ou kizomba, vous commettrez de multiples erreurs.

On décide de vous les énumérer à travers un billet de blog léger, écrit dans le but de vous faire sourire !

 

 

1/ Il est fier que vous suiviez SON cours

Ayant encore du mal à se sentir légitime dans son tout nouveau rôle, le professeur de danse débutant est terriblement satisfait à l’idée que vous vous rendiez à SON cours ! Alors que… Soyons honnête : les élèves (surtout s’ils débutent et font leur première fois) ne viennent pas pour le prof, mais pour s'épanouir à travers l’apprentissage d’une danse.

 

2/ Il fait des passes compliquées dans un cours débutant !

Et oui… Le prof débutant veut, en permanence, montrer sa légitimité. Il a besoin de prouver aux autres qu’il est danseur.  Alors, comme impressionner les élèves est la priorité n°1, il a tendance à enseigner des passes trop complexes par rapport au niveau général du cours de salsa, bachata ou de kizomba. Et oui, le prof débutant est souvent plein de doutes, et au fond, c’est à lui qu’il veut se prouver des choses ! 

 

apprendre-a-danser-bachata-2.jpg

 

3/ Il met tous ses élèves sur un piédestal

Le prof de danse débutant veut susciter l’adhésion. La peur de mal s’y prendre est très grande chez lui. Alors, l’une des stratégie adoptée par le prof en herbe est de créer une communauté active d’élèves en quête de reconnaissance (et donc d’amour!). Il n’est pas rare d’entendre de lui : “Vous êtes magnifiques”, “Bravo”, “Vous êtes super sexy les filles”.

Le prof débutant s’approprie les élèves. Ce ne sont plus des élèves, ce sont SES élèves : Mes girls” “Mes élèves” “Mon groupe” “Ma classe”...

 

 

4/ Dans le miroir, il se regarde plus lui que les élèves

 

“Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui est le plus stylé en dansant ?”

Vous n’êtes pas les seuls à avoir vos complexes. Le prof débutant aussi !

Il veut s’assurer que son statut de professeur est bel et bien mérité ! Alors, il vérifie en permanence s’il est apte à enseigner. “Est-ce que je me plais lorsque je danse ?”. C’est pile la question à laquelle il tente de répondre en se regardant bouger. 

Evidemment, ce n’est pas ce qu’on lui demande. Les élèves en difficulté n’ont qu’une envie : comprendre ! Comprendre le step et comprendre la passe. Ils ne sont pas là pour juger le prof, mais pour exécuter ce qu’on leur enseigne et ainsi, passer un moment divertissant. 

 

5/ Il n’arrive pas à se mettre au niveau de compréhension de l’élève

Souvent, il oublie de corriger les élèves, et, quand il les corrige, il utilise des formulations complexes, tant il veut bien faire. Or, les élèves ont besoin de mots simples, d’explications claires, et de phrases courtes pour intégrer les conseils !


salsa-underground-2.jpg

 

Voilà quelques éléments qui nous permettent de reconnaître un professeur de danse débutant. Être un vrai bon professeur ne s’improvise pas. D’ailleurs, on a écrit un billet de blog à ce sujet : “Pourquoi les bons professeurs de danse sont-ils si rares ?”

Être un bon danseur ne signifie pas forcément être un professeur remarquable. Danser et enseigner sont deux métiers à part entière. Et l’un comme l’autre nécessite du travail, de la volonté et de la persévérance !

Vous aimerez aussi…