logo-julien.svg

Champion de France - Salsa 2013 & 2014

3 raisons d’inscrire votre ado aux danses latines

Ah l’adolescence… Cette période pas très glamour où les parents prennent leur mal en patience. Trouver une activité extra-scolaire pour son enfant semble être la solution idéale pour faire un break, ne serait-ce qu’un après-midi. Dites au revoir au tennis, au modern jazz ou au krav maga. On a déniché 3 bonnes raisons d’inscrire votre ado aux… danses latines !

Allez, tous ensemble : « La salsa, c’est beau la vie, pour les grands et les petits »

img_05831.jpg

1. Les danses latines : une activité qui sort du lot

Qui a décrété que les danses latines étaient exclusivement réservées aux adultes ? Au contraire, plus on commence tôt, plus on a de chances de devenir un véritable expert ! On a toujours tendance à se référer à ce que l’on connaît où à ce que l’on croit connaître : « Si les filles de ma collègue Sabrina et de ma cousine Justine pratiquent du modern jazz, la mienne aimera certainement aussi ! ».

Et bien, pas forcément. Tout comme les adultes, nos enfants ont des personnalités et affinités distinctes. La fille de Sabrina est peut-être fan de modern jazz, mais la mienne adore regarder les clips de reggaeton et l’émission « Danse avec les stars ». Essayons d’écouter nos enfants et de cerner leurs véritables envies. Tant mieux si elles paraissent peu ordinaires, notre ado sort du lot.

2. Les danses latines : une activité qui canalise notre enfant

Au-delà de la convivialité qu’elles dégagent, les danses latines exigent une certaine discipline. Le danseur va travailler la coordination de ses mouvements et la précision dans sa gestuelle. Ces exercices ont la capacité de canaliser l’énergie des enfants. Ainsi, leur attention repose sur le tempo de la musique et sur la bonne exécution du mouvement.
C’est l’une des particularités des danses latines : mêler plaisir et exigence. Le côté technique implique un certain agrément. On galère au début, puis lorsqu’on y arrive, on est trop fier et on se fixe d’autres objectifs.
Cette activité est une belle leçon de vie pour nos enfants à qui l’on demande d’être assidu dès le plus jeune âge. De manière générale, les activités extra-scolaires leur permettent de dissocier le mot « apprendre » du mot « école » et ainsi, de redorer l’image de ce verbe.

3. Les danses latines : un excellent moyen d’expression

Entre 11 et 16 ans, les ados ont beaucoup de choses à exprimer, mais ils s’auto-censurent. Ils sont dans leur bulle, ont leur secret et ne partagent pas leur crainte et déception. Les danses latines sont un merveilleux outil d’expression qui a le sacré avantage de laisser libre court à la créativité.

De plus, ces danses inspirent la gaité. Trois secondes de musique et hop, l’ado voit son énergie passer de 5 à 10 sur l’échelle du bien-être !

En même temps, difficile de ne pas s’ambiancer sur des sons latino…

Il n’y a pas de règle toute faite pour épanouir nos ados. Une chose est sûre, ils ont besoin de se dépenser. Quand la tête est saturée, le corps prend la relève.

Les danses latines peuvent vite devenir une passion. L’apprentissage de cette discipline est une véritable expérience qui induit joie et ténacité. À Paris, notamment à Paris 20, quelques écoles de danses latines proposent des cours pour enfants. Au programme : échauffement, synchronisation des bras/pieds et isolations des parties du corps sur « Vente Pa’ Ca » de Ricky Martin !

Conditions générales de vente

Retrouvez nos conditions générales de vente dans cette rubrique. 

logo-footer.jpg
STUDIO BLEU - Hall 1
32 rue du Capitaine Marchal 75020 Paris

Suivez-nous !

© 2018 SalsaNueva Paris - Designed by ID Création